Infos Utiles : Case Obus Mousgoum

Elle tire son nom de sa forme conique, striée de nombreuses cannelures qui servent à la fois d’échafaudage pendant la construction, de contreforts et de systèmes ingénieux d’évacuation des eaux.
Ce qui est remarquable dans ce type d’habitat, typique de la tribu Mousgoum, est l’absence de fondation ou l’armature pour soutenir cette énorme masse faite d’un mélange de terre, de paille et de colle végétale, séché et solidifié au soleil.
La case est élevée progressivement, couche après couche. L’assemblage typique est composé de 5 cases, dont une est traditionnellement réservée au bétail. Au centre se trouve en général une énorme urne qui sert de grenier à mil, l’un des composants de base de l’alimentation camerounaise, qui permet de faire vivre toute la famille.
Les cases sont bien protégées de la chaleur du soleil grâce à l’utilisation de la terre dans leur construction. Les murs à la base font une trentaine de centimètres d’épaisseur et seulement une dizaine au sommet.
Il faut environ six mois pour élever l’une de ces cases, contre quelques jours à peine pour une case ronde ordinaire. On comprend alors mieux pourquoi elles ont tendance à disparaître. La porte d’entrée ressemble souvent à un bouclier guerrier. En plaçant des barres de bois derrière, les habitants peuvent s’isoler complètement de l’extérieur et se protéger du vent chaud et de la poussière notamment.
Dans chacune des maisons se trouve une sorte de salle du trésor où le chef de la famille conserve ses biens les plus précieux : bijoux, tissus, secrets de famille, etc. l’accès à cette salle est lui aussi protégé en général par un bouclier. Ensuite viennent les pièces réservées aux femmes. La chambre de la femme est reliée à la salle du trésor par un petit couloir étroit et sombre, surveillé par deux gardiens, qui ne sont pas visibles à l’extérieur.
Certaines cases peuvent vous accueillir pour une nuit ou deux, moyennant 2 000 F par personne. Le confort est sommaire, mais l’expérience est bien sûr inoubliable. Si vous ne possédez pas de tapis de sol, les habitants du village vous prêteront gentiment quelques nattes.